Doggy - Tour de Boisseuil

Doggy - Tour de BoisseuilActiviste depuis plus d'une décennie, Doggy ne se contente pas d'être l'un des rares étendards de la scène indiepop hexagonale; la formation limougeaude a même fait le pari de chanter ses textes dans la langue de Didier Deschamps. Cette charmante singularité qui pourraît sembler être un «frein à l'exportation» n'a pourtant pas empêché le label sévillan Little Treasure d'ajouter l'EP Tour de Boisseuil à sa précieuse collection.

 

Les tout premiers mots de Guillaume Bassard ressemblent à une invitation à découvrir et pénétrer au sein de son univers. Les jolis arrangements de guitares claires et cette mélodie de clavier entêtante ne sont qu'un prétexte au partage de souvenirs. La nostalgie est prégnante et, à vrai dire, elle sera l'un des fils conducteurs le long du disque.

Si la pop de Doggy a bien souvent des accents musicaux anglo-saxons, Les Derniers des Furets Vivants possède ce «je-ne-sais-quoi» imparable qui tient plus de Daho que des Smiths. Mais le groupe ayant décidé de nous prendre à contre-pied jusqu'au bout, c'est en Espagnol que le successeur de Leurs Traces Dans La Neige s'achève avec une reprise fort réussie du titre Dame Estrellas o Limones de Family.

 

Tour de Boisseuil est un disque qui transpire la passion de Doggy pour un genre musical que le quatuor continue de s'approprier avec autant d'originalité que de sincérité.

 

[2014 - Little Treasure]